Suivant - Précédent - ou par les MENUS
Diapo précédent Diapo suivant

DE EDFOU A KOM-OMBO : REMONTEE DU NIL

Retour au bateau et départ vers Kom-Ombo
Une petite visite du bateau

Le Nil (النيل An-Nil en arabe) avec ses 6 671 km est l'un des deux plus longs fleuves sur Terre, l'autre étant l'Amazone. Il est issu de la rencontre du Nil Blanc et du Nil Bleu. Le Nil blanc (Bahr-el-Abiad) prend sa source au lac Victoria (Ouganda), le Nil bleu (Bahr-el-Azrak) est issu du lac Tana (Éthiopie). Ses deux branches s'unissant à Khartoum, capitale du Soudan actuel, le Nil se jette dans la Méditerranée en formant un delta au nord de l'Égypte.

En comptant ses deux branches, le Nil traverse le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, l'Ouganda, l 'Éthiopie, le Soudan et l'Égypte. Il longe également le Kenya et la République démocratique du Congo (respectivement avec les lacs Victoria et Albert) et son bassin versant concerne aussi l'Érythrée grâce à son affluent le Tekeze.

Le Nil représente la voie qu'empruntaient les Égyptiens pour se déplacer. Il apporte la vie en fertilisant la terre et garantit l'abondance. Fleuve nourricier d'un grand peuple, il fut divinisé sous le nom Hâpy[1], personnification divine du Nil dans la mythologie égyptienne. La crue du Nil, qui avait lieu chaque été et qui apportait le limon noir permettant la culture de ses rives, est restée longtemps un phénomène inexpliqué. C'est de ce limon noir que vient le nom antique de l'Égypte, Kemet, qui veut dire « la terre noire ».

AIDE Arrière
 Pour faire tourner en boucle , veuillez cochez la case ci-contre à droite