Suivant - Précédent - ou par les MENUS
Diapo précédent Diapo suivant
TIKAL :    
Tikal (également orthographié parfois Tik'al) est un des principaux sites archéologiques mayas. Il est situé au Guatemala, dans la région du Petén.
Tikal fut l'un des principaux centres culturels de la civilisation maya.
Son architecture monumentale a commencé à être construite aux environs du IVe siècle avant J.-C..
La ville connut son apogée pendant la Période classique maya, entre les IIIe et IXe siècle .
Le nom de Tikal signifie « Lieu des Voix », « Lieu des Langues », ou « Lieu des échos » en maya ; les Mayas de l'Époque classique faisaient référence à la cité sous le nom de Mutal ou Yax Mutal, c'est-à-dire « Paquet vert », ou peut-être métaphoriquement « Première Prophétie ».
Les universitaires estiment que la population de la ville a pu atteindre 100 000, voire 200 000 habitants. Les habitants étaient essentiellement des paysans, des artisans et des esclaves, main-d'oeuvre nécessaire à des bâtisseurs ignorant la traction animale.

Tikal dominait les Basses-Terres mayas, tout en étant constamment en guerre. Les inscriptions font état de nombreuses alliances et conflits avec d'autres cités-États mayas, comme Uaxactun, Caracol, Naranjo ou Calakmul.
AIDE Arrière
 Pour faire tourner en boucle , veuillez cochez la case ci-contre à droite