NORVEGE 2017
">
Arrière
Suivant - Précédent - ou par les MENUS
Diapo précédent Diapo suivant
AIDE
Pour faire tourner en boucle , 
veuillez cochez la case ci-contre à droite
    PAGE 2 DES CARTES


OSLO (2) :


Oslo regroupe 11,5 % de la population norvégienne et constitue un fylkeskommune (district communal), regroupant quinze bydeler (subdivisions), s'étendant largement autour du fjord d'Oslo et vers le nord-est.
Il n'y a pas de gentilé d'usage générique dans la langue norvégienne pour les habitants et originaires d'Oslo (sur le modèle de Tokyo, on parle parfois d'Osloïtes).

Après diverses spéculations, l’origine du nom de la ville semble s'être définitivement débarrassée des tergiversations et de certaines élucubrations romantiques ou plus anciennes, comme celle du géographe et historien Peder Claussøn Friis en 1613.
Au Moyen Âge, le nom de la ville était transcrit Ásló, aussi bien qu’Ósló, soit « la terre des Ases ». Le mot ló, en vieux norrois, signifie « clairière » ou « bande de terre » ; le terme ás en vieux norrois ou ós en ancien høgnorsk fait référence à une des deux grandes familles de dieux nordiques

Oslo a pour surnom Tigerstaden (la « Ville du tigre »), en référence à la critique que lui fait l'auteur et polémiste Bjørnstjerne Bjørnson dans son poème de 1870 Siste Sang (« Dernier chant »), reprochant à la ville de se parer de couleurs variables selon le contexte sociopolitique — le pays était alors sous le joug suédois et peinait à lancer sa révolution culturelle, identitaire et indépendantiste