Suivant - Précédent - ou par les MENUS
Diapo précédent Diapo suivant
Du 04 octobre au 15 octobre 2004
PEROU : AREQUIPA

Au pied du volcan Misti au sommet éternellement blanc, haut de 5820 mètres, Arequipa, avec son million d'habitants, est la deuxième plus grande ville du Pérou. A 2530 m d'altitude, sous un climat tempéré et sec, la ville a été fondée par Manuel García de Carbajal. Son nom vient de la phrase Quetchua Arequipay qui signifie "Oui, restez".

Santa Catalina , un monastère à AREQUIPA. Depuis sa fondation en 1580, jusqu'à son ouverture au public en 1970, le monastère vivait jalousement replié sur lui-même. Il abrite encore quelques nonnes qui ont prononcé leurs voeux d'isolement total. Le monastère Santa Catalina avec ses 20 000 m2, est une forteresse religieuse qui est absolument unique en son genre. Les voûtes abritent un musée archéologique avec de précieuses pièces des cultures CHIMU et NASCA . .
Ensuite c'est la visite du Palais du Gouverneur qui occupe la partie nord de la place d'armes. Il a été construit sur l'ancien Palais de "Pizarro".
Arequipa est une ville propre (une des seules du Pérou nettoyée tous les jours). C'est une bonne étape avant d'attaquer l'altiplano, car l'organisme peut commencer à s'habituer au changement d'altitude (mal des montagnes). Le EL Misti (le monsieur) n'est pas le seul volcan autour d'Arequipa , mais c'est le plus célèbre et le plus élégant .Il est au milieu de deux plus petits volcans, le "Chachani" (l'aimé) et le "Picchu Picchu" (le dessus supérieur). Les tremblements de terre 1687 et 1868 ont détruit totalement ou partiellement presque chaque bâtiment dans la ville.
Le Catedrál et l'église de San Francisco ont aussi été assez endommagés. La plus grande partie de ces églises datent d'après 1868. La rénovation du Catedrál a été achevée en 1898. La Recolata :
Le bâtiment original date de 1648 , il a été totalement reconstruit après le tremblement de terre de 1687. À l'intérieur de il y a une bibliothèque de plus que 20 000 livres . Le centre historique d'Arequipa, construit en sillar , une roche volcanique , est un mélange de constructions européennes et autochtones dues à l'œuvre admirable des maîtres coloniaux et des maçons « criollos » et indiens. Ces constructions sont faites de murs robustes, d'arcades et de voûtes, de cours et d'espaces ouverts/ Les façades ont une décoration baroque . Visite de la cathédrale.

AIDE Arrière
 Pour faire tourner en boucle , veuillez cochez la case ci-contre à droite