Suivant - Précédent - ou par les MENUS
Diapo précédent Diapo suivant
Du 04 octobre au 15 octobre 2004
PARACAS ET LES ILES BALLESTAS


A 260 km au Sud de Lima, non loin du port de Pisco, la presqu'île de Paracas qui fut habitée à partir de 3000 ans avant J.-C. Et, grâce à la sécheresse du climat, elle a merveilleusement conservé les corps et les objets qui furent enfouis dans son sol.
Dans les eaux de la baie de Paracas nous avons vu de nombreux dauphins .
Le chandelier des Andes , El CANDELABRO (le Candélabre) , étrange figure gravée sur le flanc d'une colline .
On raconte que cela aurait été fait par ceux qui ont dessiné les lignes de NASCA (il y a 1700 ans). Dominant la baie de Paracas, ce gigantesque géoglyphe qui appartient au système des tracés mystérieux, a cette particularité d'être creusé dans le sable meuble d'une grande dune. Sa longueur est de 183 m. La transversale qui est censée supporter les deux branches verticales passe à 100 m exactement du sommet.
Dans la réserve de Paracas, les îles Ballestas sont une merveille. On trouve des pingouins,des otaries , des lions de mer , des phoques, des manchots, des pétrels . Mais aussi des pélicans , des flamands roses , des mouettes, des goelands, des cormorans et de fous de Bassan , des sternes et divers autres oiseaux des mers . On dit que ces iles sont les "Galapagos du pauvre"
Le güano , extaordinaire engrais naturel produit par la déjection des oiseaux constitua la principale richesse du Pérou au siècle dernier. Une couche de 30 mètres d'épaisseur existait avant le début de son ramassage en 1870.


AIDE Arrière
 Pour faire tourner en boucle , veuillez cochez la case ci-contre à droite